[BD FR] L’or du temps – 01 – Fille de l’ombre (.

BD

D;Haziot – E. Baranger
L’or du temps

– Tome 1

Khaëmhat est un jeune garçon que l’enseignement de l’école de scribes ne satisfaisait pas. Artiste dans l’âme, il aspire à aller au-delà des hiéroglyphes pour s’adonner au dessin et pouvoir réaliser de grandes fresques, voire se lancer dans l’architecture. Avec le consentement de son père, il quitte un jour les siens pour aller travailler à Thèbes. Là, il progresse et se voit confier la décoration d’une maison par un notable de la ville. Lors de son chantier, il fera la connaissance de la mystérieuse et ô combien belle Néfrourê, jeune fille cloîtrée par le maître des lieux. Ce sera le coup de foudre au premier regard, et c’est prêts à braver les interdits que les deux amants vont s’abandonner l’un à l’autre…

Ce dernier, humilié par sa disparition, la fit rechercher ainsi que son amant Khaëmhat. Ses sbires ne tardèrent pas à les retrouver et Néfrourê fut éloignée dans le désert sous bonne garde. Celle qui n’avait jamais connu que solitude et confinement jusqu’à ce qu’elle rencontre Khaëmhat avec qui elle a pu goûter à la liberté ne put se résigner à subir une nouvelle fois l’isolement : elle mit fin à ses jours.
Khaëmhat apprit la nouvelle après avoir réussi à entrer au service de Pharaon. Il décida de se rendre dans un temple dans lequel il avait jadis travaillé où il savait pouvoir rencontrer un prêtre, Ankhmahor, qui avait dit-on le pouvoir de faire voyager les âmes dans l’au-delà. Khaëmhat était si éperdument amoureux de feue Néfrourê qu’il accepta, malgré les risques, d’effectuer le voyage dans l’au-delà…

– Tome 2

L’occasion était trop belle pour Néfrourê : d’habitude cloîtrée chez son père adoptif qui avait pour projet de la prendre pour épouse, elle a eu le courage de s’enfuir du palais où Pharaon avait organisé une réception mondaine et où elle avait été invitée en qualité d’accompagnatrice de son beau-père, ex-militaire.
Ce dernier, humilié par sa disparition, la fit rechercher ainsi que son amant Khaëmhat. Ses sbires ne tardèrent pas à les retrouver et Néfrourê fut éloignée dans le désert sous bonne garde. Celle qui n’avait jamais connu que solitude et confinement jusqu’à ce qu’elle rencontre Khaëmhat avec qui elle a pu goûter à la liberté ne put se résigner à subir une nouvelle fois l’isolement : elle mit fin à ses jours.
Khaëmhat apprit la nouvelle après avoir réussi à entrer au service de Pharaon. Il décida de se rendre dans un temple dans lequel il avait jadis travaillé où il savait pouvoir rencontrer un prêtre, Ankhmahor, qui avait dit-on le pouvoir de faire voyager les âmes dans l’au-delà. Khaëmhat était si éperdument amoureux de feue Néfrourê qu’il accepta, malgré les risques, d’effectuer le voyage dans l’au-delà…

– Tome 3

Quelques temps après la mise au tombeau de Néfrourê, deux pilleurs s’organisent déjà pour aller violer la sépulture de la défunte. En effet, Pharaon ayant fait partie du cortège qui accompagnait Néfrourê dans l’au-delà, il devenait l’assurance pour les voleurs que des trésors avaient été placés auprès du corps de la jeune femme.
Les pilleurs partirent oeuvrer une nuit, accompagnés d’une danseuse du palais de Pharaon qui avait pu les renseigner sur la localisation du tombeau. Quelle ne fut pas leur surprise lorsqu’ils tombèrent nez à nez, à l’intérieur du tombeau, avec Khaëmhat ! Celui-ci avait matérialisé sa fidélité à son amante décédée en décorant son caveau et en ayant sculpté en plein désert le tribunal de la pesée de l’âme de Néfrourê ; cérémonie qu’il avait fait interrompre lors de son voyage dans l’au-delà qu’il avait pu effectuer grâce au prêtre Ankhmahor

Rating
( No ratings yet )
Like this post? Please share to your friends:
New magazines in PDF every day from USA, UK, Canada, Australia, download free!
Leave a Reply