Yann Moix – Jubilations vers le ciel

LIVRES

YANN MOIX

1.
Jubilations vers le ciel

Hector a douze ans quand il voit Hélène pour la première fois et décide qu’elle sera l’amour de sa vie : Hélène, je la rencontrai une première fois sous un préau. J’allais avoir douze ans. Elle jouait à la délivrance. Elle perdait des morceaux de lumière en courant. Elle portait un jean noir et un pull noir : c’était une éclipse. Hector invente mille choses pour se faire remarquer : couper la tête d’un zouave du pont de l’Alma pour l’offrir à sa dulcinée, dédicacer tous les Cid de Corneille des librairies de sa ville, grimper jusqu’à sa chambre pour lui réciter des poèmes. Et si rien ne marche, il ne s’inquiète pas Hector, il a toute la vie devant lui…

2.
Une simple lettre d’amour

Yann Moix frappe fort. De cruelles métaphores jaillissent de sa plume. Le lyrisme ne lui fait pas peur. Il n’appartient pas à l’école des écrivains au style raplapla. C’est un provocateur qui jubile quand ses mots font mouche, y compris et surtout contre lui-même. “J’adore avouer.” Non sans un plaisir masochiste, il recense toutes ses “abominables tares”, au total, j’ai compté, 34. Mais il a été préservé, écrit-il, de trois défauts : “Le cynisme, la radinerie et la lâcheté.” Et c’est vrai que Yann Moix est courageux puisqu’une simple lettre d’amour s’adresse à une femme qu’il a beaucoup aimée, qui l’a quitté parce qu’il était insupportable, invivable, et dont, vingt ans après, il célèbre la beauté et la combative personnalité. Sur la couverture du livre, il est marqué “Roman”. On n’est pas obligé d’y accorder foi… Ne pas croire, bien sûr, l’adjectif “simple” dans le titre du livre : Une simple lettre d’amour. C’est une lettre d’amour fiévreuse, complexe, ambitieuse, sombre, exaltée, caractérielle, très littéraire.

Rating
( No ratings yet )
Like this post? Please share to your friends:
New magazines in PDF every day from USA, UK, Canada, Australia, download free!
Leave a Reply