Shane Kuhn, Guide de survie en milieu hostile

Язык: Французский
Shane Kuhn, “Guide de survie en milieu hostile”
John Boyne, “La Maison Ipatiev”
Francis Ryck, “Paris va mourir: Un thriller sur fond de terrorisme”
Mary Kelly, “Rendez-vous unique… ou presque”
Peter Hopkirk, “Le grand jeu: Officiers et espions en Asie Centrale”

Shane Kuhn, “Guide de survie en milieu hostile”

John Lago n’est pas un homme très fréquentable. Mais, dans sa partie, c’est le meilleur. Sa spécialité ? Infiltrer les grandes sociétés en y sollicitant un stage afin d’éliminer les dirigeants corrompus. Les stagiaires se caractérisent en effet par leur insignifiance. On leur demande d’être corvéables à merci, mais pour le reste personne ne leur prête attention. Ressources humaines Inc, la mystérieuse organisation qui emploie John, profite de cette faille du système pour “placer” en entreprise des assassins à la couverture parfaite.
John, qui a bientôt 25 ans, l’âge limite pour exercer cette profession très particulière, a décidé d’écrire, à usage interne, un Guide de survie à l’usage des jeunes stagiaires, illustré d’exemples tirés de sa propre expérience. Ce qu’il ne sait pas encore, c’est que sa nouvelle mission – rejoindre l’un des plus grands cabinets d’avocats new-yorkais avec pour objectif d’assassiner l’un des associés – va vite se révéler la plus compliquée de sa carrière et fera voler en éclats toutes ses certitudes, tant professionnelles que personnelles.
Guide de survie en milieu hostile nous fait pénétrer dans l’esprit d’un tueur particulièrement attachant qui, à son grand désespoir, devient de plus en plus humain à mesure que ses chances de rester en vie diminuent. A la fois drôle, cruel et grinçant, ce premier roman impose d’emblée
Shane Kuhn comme l’un des auteurs de thrillers les plus inventifs de la scène littéraire.
Shane Kuhn est producteur et metteur en scène. Il vit à Los Angeles. Guide de survie en milieu hostile est son premier roman.

John Boyne, “La Maison Ipatiev”

À Kashin, petit village russe, Georgy Jachmenev, 16 ans, sauve la vie du tsar au péril de la sienne. Le destin du jeune paysan s’en trouve aussitôt bouleversée.
Nicolas II le fait venir à Saint-Pétersbourg, où il est admis dans la Leib-Garde de sa Majesté, avec pour mission de veiller sur le tsarévitch Alexei.
Secrètement amoureux de la grande duchesse Anastasia, il suivra les Romanov jusqu’à Ekaterinenbourg, où il sera le témoin impuissant du massacre.
Londres, quelque soixante ans plus tard. Bibliothécaire retraité, Georgy revoit sa vie défiler au chevet de Zoïa, son épouse bien aimée qui se meurt d’un cancer, lasse des épreuves supportées depuis la révolution d’Octobre : l’exil, l’émigration, la mort brutale de leur fille unique et ce sentiment de culpabilité, qui ronge, dit-on, les rescapés des grandes catastrophes…
Alternant passé et présent, l’auteur fait revivre le faste de la cour, la violence de la Révolution d’octobre, et s’attache au destin d’un couple soudé par un amour indéfectible mais replié sur son secret…
Biographie de l’auteur
Né à Dublin en 1971, John Boyne a étudié la littérature anglaise au Trinity College avant de se tourner vers l’écriture. Il est l’auteur, notamment, du Garçon en pyjama rayé (Gallimard, 2006), vendu à plus de cinq millions d’exemplaires dans le monde. Son nouveau roman, La Maison Ipatiev, a été traduit dans vingt et un pays.

Francis Ryck, “Paris va mourir: Un thriller sur fond de terrorisme”

Paris en proie à une vague d’attentats terroristes ? Dans ce thriller qui n’hésite pas à jouer sur des angoisses très contemporaines, Francis Ryck tamponne l’actualité avec 40 ans d’avance ! Dans un Paris où la population sombre lentement dans la psychose, les services secrets sont sur les dents : il leur faut à tout prix arrêter une série d’attentats qui transforme la ville lumière en ville morte. Pourtant, infiltré au coeur d’une cellule terroriste, Roc se retrouve face à un dilemme moral : que faire de tous ces jeunes endoctrinés qu’il trouve sur son chemin ? Les livrer à la justice pour satisfaire ses supérieurs ? Ou les protéger au maximum d’eux-mêmes, et remonter, lentement, la tête du réseau, au risque de se retrouver face à des réponses désagréables ?
Biographie de l’auteur
Les histoires de Francis Ryck (1920-2007) sont remplies de personnages fantastiques et extravagants. Ses romans marquent une rupture dans les mondes du polar et de l’espionnage et en font un des auteurs français les plus adapté au cinéma : dans sa filmographie, sous la direction de Costa Gavras ou encore Gérard Pirès, on retrouve pèle mêle Lino Ventura, Jacques Villeret, Fabrice Luchini et même Johnny Halliday !

Mary Kelly, “Rendez-vous unique… ou presque”

Mandy adore sa vie et ne pense pas que trouver l’âme sœur soit indispensable pour être heureuse. Ses amis, toutefois, ont un avis différent, et elle en a plus qu’assez de leurs innombrables tentatives pour lui dénicher l’homme parfait. Lorsqu’ils promettent d’arrêter de la harceler si elle consent à rencontrer cinq hommes choisis par leurs soins, elle cède. Elle est persuadée de pouvoir leur prouver ainsi que des rendez-vous arrangés ne sont pas la méthode adéquate pour trouver l’âme sœur.
Sauf qu’elle comprend très vite qu’elle ne sera pas une énième héroïne de comédie romantique, forcée d’endurer des rendez-vous catastrophiques. Ses prétendants sont parfaits, trop parfaits peut-être ? Avec le public qui suit ses aventures sur un blog en train de brouiller les pistes, et en allant de surprise en surprise, Mandy se laisse emporter dans un tourbillon de nouvelles rencontres, sans toutefois parvenir à déchiffrer ce que son cœur veut réellement.
Parfois, la perfection est loin d’être ce que l’on recherche dans la vie…
EXTRAIT 1
– Tu as ressenti toi aussi cette électricité entre nous ? demande-t-il d’un air émerveillé.
– Quoi ? Quelle électricité ? rétorqué-je, agacée. Je n’ai rien ressenti du tout.
Est-ce qu’il se fiche de moi ?
– Dommage, j’espérais que c’était le cas. Je sais que pour donner une véritable chance à un homme, tu as besoin de ressentir des étincelles. Tu as beau le nier, tu es la fille la plus romantique qui existe.
– Non, je ne le suis pas.
– Dois-je te rappeler ce que tu m’as dit sur Kylie et Adam ?
– Leur histoire est unique.
– Chaque histoire d’amour est différente et unique, et je te promets que la nôtre le sera aussi, fait-il avec un clin d’œil.
– D’accord, petit malin. Je vois que je ne peux pas me débarrasser de toi facilement, alors il faudra que je ruse. Tu veux jouer avec moi, jouons. Je te promets que je réussirai à t’éliminer du jeu tôt ou tard.
EXTRAIT 2
– Si ta vie est aussi parfaite que tu ne le prétends, comment pourrais-je la perturber ?
– Ne joue pas à ce jeu avec moi, tu sais très bien de quoi je parle.
– À vrai dire, non. Je crois que tu es tout simplement ennuyée parce que tu ne supportes pas l’idée d’avoir des sentiments pour moi, parce que tu ne supportes pas l’idée que j’aie peut-être raison, qu’il puisse y avoir autre chose entre nous.
– Je te rappelle que nous avons rendez-vous avec Natalie ce soir, et si je ne me trompe pas, c’est moi qui l’ai invitée.
Ce que je regrette amèrement, mais ce n’est pas demain la veille que tu le sauras.
– Oui, parce que tu voulais te prouver que tu n’étais pas jalouse, le seul problème, c’est que tu l’es.
– Tu es…, je cherche mes mots, …impossible.

Peter Hopkirk, “Le grand jeu: Officiers et espions en Asie Centrale”

Un grand classique d’une brûlante actualité ! Au cœur de l’Asie centrale, le fascinant jeu de l’ombre qui opposa les Empires britannique et russe au dix-neuvième siècle.
Un passionnant récit d’aventure, de guerre et d’espionnage sur l’un des épisodes les plus romanesques de l’histoire moderne Au coeur des montagnes isolées et des déserts brûlants d’Asie centrale, une lutte épique opposa au dix-neuvième siècle l’Empire britannique et la Russie tsariste. Cet affrontement fut connu sous le nom de « Grand Jeu » – et ses répercussions se font encore sentir de nos jours. Le vaste échiquier où se déploya cette rivalité s’étendait du Caucase à l’ouest jusqu’au Tibet à l’est. Lorsque le jeu débuta, les frontières de la Russie et des Indes étaient distantes de plus de trois mille kilomètres. À la fin, moins de trente kilomètres les séparaient par endroits. Les Britanniques étaient convaincus que les Russes ne s’arrêteraient pas avant de s’emparer des Indes, le joyau de l’Empire britannique. La guerre semblait inévitable. Ce livre raconte l’histoire du « Grand Jeu », l’un des chapitres les plus romanesques de l’histoire moderne, à travers les aventures de ses acteurs. De jeunes officiers des deux camps, pour qui participer au « Grand Jeu » était le sel de leurs rêves, l’occasion d’échapper à la monotonie de la vie de garnison et de se couvrir de gloire.
Un ouvrage à classer dans les incontournables du genre
CE QU’EN PENSE LA CRITIQUE :
Ce fascinant récit d’aventures, peuplé de personnages extravagants et fabuleux, est aussi un livre d’histoire. – Le Figaro
Le livre de Hopkirk, d’ailleurs pillé tant et plus par tous ceux qui écrivent sur l’Afghanistan, est irremplaçable. – Libération
Un livre passionnant ! – Les Inrockuptibles
Un ouvrage éblouissant, vitaminé et iodé. Vous ne voulez qu’un livre cet été ? Vous le tenez ! – Le Soir
Un passionnant récit d’aventure et d’espionnage. – Métro
Le livre de Hopkirk, c’est tout cela, de l’aventure vécue, de l’extrapolation, unroman-récit de guerres passées ou à venir, un carnet de route impressionniste et impressionnant, qu’il faut lire par bribes pour mieux en savourer la portée, et s’imaginer juché sur un cheval lancé au galop ! – Olivier Weber
Totalement captivant et remarquablement écrit. Un récit de guerre et d’aventure haletant et impressionnant ! – Financial Times
Il y a peu de sujets aussi passionnants et peu d’auteurs mieux à même d’en parler. – The Independent
À PROPOS DE L’AUTEUR :
Grand reporter et voyageur passionné par l’Asie centrale, Peter Hopkirk (1930) a travaillé pendant de nombreuses années comme journaliste, puis directeur au grand quotidien londonien The Times. Ses ouvrages ont été traduits en de nombreuses langues et Le Grand Jeu est incontestablement son chef d’œuvre.
Grand reporter, écrivain-voyageur couronné de prix prestigieux, Olivier Weber (1958) est un éminent spécialiste de l’Afghanistan et de l’Asie centrale, régions sur lesquelles il a publié plusieurs livres, dont La Mort Blanche (2007), Les Routes de la Soie (2004) et Le Faucon Afghan (2001). Président du Prix Joseph Kessel, maître de conférences à Sciences Po, il est actuellement ambassadeur de France itinérant chargé de la lutte contre la criminalité organisée et la traite des êtres humains.

Rating
( No ratings yet )
Like this post? Please share to your friends:
New magazines in PDF every day from USA, UK, Canada, Australia, download free!
Leave a Reply